Se former c'est d'abord s'informer

Réforme du diplôme national de licence

illustation

Diplôme national de l'enseignement supérieur, la licence prépare à la poursuite d'études en master comme à l'insertion professionnelle immédiate.

Des dispositifs d'accompagnement pédagogique seront proposés aux publics accueillis en formation initiale et en formation continue, pour permettre la cohérence entre, d'une part, leur projet de formation, leurs acquis et compétences et, d'autre part, le parcours personnalisé de formation qui doit permettre une spécialisation progressive.

Les universités devront participer à la phase d'orientation qui précède l'émission des vœux des étudiants. Elles prendront part aux dispositifs d'information, d'orientation et de réorientation tels que les semaines d'orientation organisées par les lycées.

Chaque étudiant devra conclure avec l'établissement un contrat pédagogique pour la réussite étudiante qui précisera son parcours de formation et les mesures d'accompagnement.

Son parcours de formation devra lui permettre d'acquérir notamment des compétences technologiques, préprofessionnelles et professionnelles, fondées sur la connaissance des champs de métiers associés à la formation et, le cas échéant, sur une expérience professionnelle, favorisant l'élaboration d'un projet professionnel. Les parcours seront organisés en semestres, en blocs de connaissances et de compétences et en unités d'enseignement.

Les établissements devront mettre en place des passerelles et des dispositifs d'intégration pour permettre aux étudiants de valoriser leur parcours antérieur et de changer de formation, que ces formations soient internes ou externes à l'établissement.

Afin de faciliter la reconnaissance des acquis des étudiants, les établissements pourront délivrer aux étudiants un diplôme d'établissement ou une certification attestant l'acquisition partielle des connaissances et compétences. Il pourra s'agir en particulier d'un certificat attestant du niveau en langue. A cette fin, il certifiera l'acquisition de crédits européens pour favoriser une réorientation ou une reprise d'études ultérieure dans une formation où ces acquis antérieurs ont vocation à être reconnus.

Ces dispositions devront s'appliquer au plus tard le 1er septembre 2019.
Arrêté du 30 juillet 2018

(C) 2007 ARFTLV - Info légales - Partenaires - Plan du site